mardi 5 août 2014

Viktor Lazlo nous appelle... "Calling" splendide et rare

Chanteuse,  Toujours
Actrice,  de temps en temps
Mystérieuse ? Assurément, et là réside son charme

Viktor est passionnée dès son plus jeune âge, par toutes les formes d'art. Depuis l'écriture, en passant par le violon, et la danse jusqu'à ses 17 ans ; elle poursuit des études en art et archéologie. Puis elle "affronte" son premier public en tant que mannequin podium pour Chantal Thomass. Egérie de Thierry Mugler, c'est avant tout la chanson qui l'anime, puis vinrent Lou Deprijck, Alain Chamfort, "Canoë Rose" etc etc.

C'est tout naturellement que sa soif d'artiste trouvera également un écho au cinéma, sur les planches et à la télévision (cf la page filmographie).

Alors que vient de sortir la version DVD collector de "Nord Plage" et qui va faire l'objet d'un tout prochain article, le blog vous propose de découvrir une chanson rarissime qui n'apparait (hélas) sur aucun de ses albums. 


Le blog est donc heureux de vous présenter "Calling" , titre tout spécialement composé pour le générique d'un épisode de la série TV belge "Windkracht 10"  (1997-1998) qui relate au travers de 23 épisodes, les aventures d'une escadrille spécialisée dans le sauvetage en mer.


"Calling"
Viktor nous appelle ...
le montage du blog 


 Et la version originale au générique de fin de la série:

Viktor enregistrera d'autres chansons destinées au grand écran et à la télévision; citons "Le Goût des Fraises" (du film TV du même titre avec François Cluzet) ; "Ansiedad" pour le film BOOM BOOM (disponible en DVD, mais uniquement en version allemande à ce jour) et deux titres "Illusion d'Amour" + "I'm In Love" (produits par Raul Paz) : pour la mini série allemande de 1998 DER KONIG VON ST.PAULI. Hormis "Ansiedad", ces autres chansons restent inéditées sur les CD de Viktor !
Son hommage au cinéma apparait aussi sur "Premier Rôle" (album "Club Désert")
La chanson et le cinéma c'est également son interprétation du "Grisbi" (prêtez l'oreille, car on entend les pas de Jean Gabin au début du titre). 
Et l'on peut donc espérer que les liens qu'entretiennent Viktor et le cinéma aboutissent à une adaptation pour le 7ème art de "Billie Holiday..."