samedi 28 juin 2014

"Mon nom" chanson inédite, cadeau de Viktor Lazlo

Exclusivité : 

Le blog est très heureux et fier de vous présenter une chanson totalement inédite : "Mon nom" -(unreleased track from 2007).
Merveilleux cadeau que nous offre Viktor ; wonderful gift from Viktor !
Interprétation douce et subtile d'un texte de Ondine Gaspar et sur une musique composée par François Bernheim, "Mon nom" a inspiré le blog pour la réalisation de ce montage video qui intègre de magnifiques photos, réalisées par Christophe Mourthé. 
Viktor Lazlo en vahiné de Gauguin, suite à son rôle de tahitienne dans le film "Les Faussaires".
"Mon nom"... résonne comme un tendre écho. Viktor Lazlo remonte la source de ses origines et nous invite à partager son voyage. 
 
"Mon nom m'emporte là où il veut, m'emporte là où je peux...au nom du bien que je lui veux... "

Toute la tendresse et la poésie d'Ondine Gaspar dans son texte ; emprunt d'une vive émotion et d'amour en somme. Réalisée pour l'album "Begin the Biguine" (une production  de haut vol, signée David Linx) la chanson aura été écartée au dernier moment de la tracks list (choix incompréhensible de la maison de disque). Dommage, il était donc temps de lui rendre cet humble hommage. 
Il n'est pas à douter qu'Ondine signera encore d'autres magnifiques textes pour Viktor dans les années à venir, tant leurs mondes se rejoignent et s'assemblent parfaitement ; et pour notre plus grand plaisir. Merci Viktor, merci Ondine pour ce magnifique cadeau que vous nous avez fait là.
 
A l'occasion de plusieurs interviews, Viktor non sans humour, racontera le choix de son pseudonyme (Viktor Lazlo d'après le personnage de Victor Laszlo du film "Casablanca" avec Ingrid Bergman) : ".... Frank Sinatra était déjà pris...et Fantomas encore trop connu... persuadée qu'à l'époque il fallait être un homme pour réussir..."



 

Viktor Lazlo signera son contrat à Londres dans la même maison de disques que celle de Sade. Afin d'assurer la promo de "She", Polygram éditera des stickers sur le 33 tours " The intriguing new star from Europe"... histoire de "jouer" avec ce prénom masculin...




jeudi 26 juin 2014

Lady Viktor back to Basie

concert viktor lazlo tribute to count basie

Le blog est heureux de vous faire découvrir 

6 extraits du concert de

Viktor Lazlo " A tribute to Count Basie"

avec le Lothar Krist Hannover Bigband

    en septembre 2004.

 

Pour les cent ans de la naissance de Count Basie, Viktor nous offre le meilleur du jazz des années 40 et 50. Elle reprend certains des grands standards, dont "Fever", "The Lady is A Tramp..."
Découvrez également , la reprise de "You are the sunshine of my life" de S.Wonder, l'un de ses tubes jazzy "Sweet soft and Lazy" et "Hey Baby cool" que le "Count Basie Orchestra" lui a demandé d'enregistrer,et qui apparait sur l'album eponyme de Viktor en 1987.
Le talent unique de Viktor prend toute sa mesure quand elle est accompagnée par un tel orchestre. Il suffit de voir ces extraits pour constater le plaisir qu'elle a à être sur scène, interprétant ce registre qui lui va si bien. 
Elle communique une telle énergie qu'on en redemande encore et encore...
Viktor et le jazz, c'est une histoire d'amour. Cette expérience avec le Lothar Krist Hannover Bigband aura sans doute eu une influence quant à la décision d'écrire, quelques années plus tard, le tryptique "Billie Holiday"...


      Champagne and wine


Alright okay you win

Fever

Hey baby Cool



Sweet soft and lazy


The lady is a tramp

You are the sunshine of my life

lundi 16 juin 2014

samedi 14 juin 2014

SAGA, l'album "Cocktail"... Cocktail amer ????

En 2005, Viktor nous offre un nouvel opus SAGA. L'un des ses meilleurs albums et pourtant... Si cet opus contient des perles et une production de qualité où l'on retrouve son talent unique avec des titres variés, l'album SAGA deviendra au fil du temps un précieux collector. Pourquoi ???
En voici une réponse à travers de ce nouveau montage vidéo :
 

Album de toutes les couleurs et de toutes les saveurs tel un cocktail enivrant, SAGA aurait-il le goût d'un cocktail amer ?
Amer, certainement compte tenu du fait que, malgré la qualité indéniable de l'album, il a manqué cruellement et injustement d'une promotion digne de ce nom.
La dédicace de Viktor au sujet de l'album  :
"Ceux que j'aime ne le savent peut-être pas et ceux qui ne m'aiment pas ignorent pourquoi. Le monde est ainsi fait de vibrations et d'ondes qui nous mènent là où nous sommes."



Pas de clip, pas live, pas de programmation TV, une distribution intimiste voire inexistante. Seuls quelques CD singles "promo" arriveront auprès des radios le double titre : "Fragilidad (Sting) / Love to Love You Baby (Donna Summer).
Viktor semble mal à l'aise avec le titre de 1976 de Donna Summer, comme si ce choix lui avait été imposé. Pourtant, il fallait oser reprendre l'incontournable de la disco queen. Reprise qu'elle réussi à s'approprier avec facilité, sans plagier l'original, en déposant la douceur de sa voix sur les sons des années 2000. Le grand DJ remixer "Junior Jack" sera contacté pour une version destinée et distribuée auprès des dance floors.
 

Viktor me dédicacera SAGA...toute une histoire" ...
viktor lazlo le blog
photo tirée du livret

Photo promo que l'on retrouve dans le livret

12 titres composent le cd et dont les titres * écrits par Viktor
Fragilidad (Sting)
Amour Consumé *
If Not Now *
Taxi Parisien *
Love to Love You Baby (Donna Summer)
Climax *
Sound of Expectation*(disponible sur le CD "Amour(s)" 2004)
La Fille de L'air *
A song For You (Russel)
No Man no lie *
Overjoyed (Stevie Wonder) et This is Goodbye*
et 2 bonus les remix de Love to love you baby (dont celui de Junior Jack de 8"34)


Le blog se devait donc de remédier à cette injustice en vous faisant découvrir ce superbe CD. Tour à tour, chanson après chanson, Viktor passe avec aisance et talent ,de la pop à l'électro, du R&B à la musique lounge, jusqu'à la Dance Music.
SAGA collector ? : OUI parce qu'il traduit bien l'étendue du talent de Viktor, et collector parce que rare à trouver
Il n'est nul doute permis que SAGA se doit d'être dans les meilleures cd-thèques.

Deux ans après, Viktor réalisera "Begin the Beguine", un retour aux sources, plus proche d'elle, elle dira de cet album paru en 2007 "c'est un album qui me ressemble... j'ai fini un cycle".
SAGA... toute une histoire

mercredi 11 juin 2014

Serge Gainsbourg, Viktor Lazlo, une rencontre puissance 6

Quand Serge Gainsbourg tournait autour de Viktor...


                                                                        Interview de Philippe Vandel :
 
Viktor chez Serge
Ph Vandel : Vous avez rencontré Serge Gainsbourg qui vous a écrit la chanson "Amour puissance six", si je suis bien informé vous l’aviez rencontré chez lui est-il vrai que vous avez cru qu’il voulait vous sauter dessus ?

V Lazlo : Alors non, je n’ai jamais eu cette sensation parce que d’abord j’étais pas seule, j’étais avec mon producteur et une autre fois j’étais avec Guy Bernard Cadière le saxophoniste, non en revanche on a très vite parlé de bébés parce que moi je venais d’avoir Maxime et lui venait d’avoir Lulu et je pense que très vite la conversation a ripé, ça n’aurait pas pu devenir un truc de séduction parce que ça a ripé sur les bébés et c’est vrai qu’on parlait  plutôt biberons, allaitement, la qualité de l’eau en fait des trucs totalement improbables quand on imagine Gainsbourg.

Ph Vandel : vous jouiez pas le jeu à l’époque c’est ça qui est amusant parce qu’on vous attendait dans une image de vamp et les journalistes étaient tous surpris de vous retrouver en jeans avec un pull informe 2 tailles au-dessus et pas maquillée


 V Lazlo: ah oui, ben oui d’ailleurs mon producteur de l’époque avait fait un mini drame à Serge Gainsbourg parce que à Bourges (1987), lorsqu’il filmait le festival, il avait filmé ma répétition, là j’avais carrément mes lunettes parce que je suis myope comme une taupe, pas maquillée, un vieux short , les pieds nus sur la scène , ça a été un drame.


Extrait de l'interview accordée à Daniel De Belie pour le magazine CINE TELE REVUE (août 90) :
DBD : Serge Gainsbourg vous a écrit une chanson pour vous. Comment s'est passée cette collaboration ?
V.LAZLO : Gainsbourg a écrit pour moi "Amour Puissance Six". J'avais très envie de travailler avec lui, d'autant que la mélodie que nous avions écrite faisait penser à ce qu'il faisait avant. Nous lui avions présenté une cassette comportant dix morceaux et on lui a dit : voilà, vous choississez la mélodie sur laquelle vous voulez écrire". Et il a choisi celle que nous préférions. Nous ne nous étions pas trompés. 
En Gainsbourg, j'ai découvert un homme attachant, d'une précision et d'une rigueur professionnelles exceptionnelles, et très courtois avec les femmes. A l'époque j'allattais, et il me disait toujours ce que je devais faire, comme ne pas donner de l'eau du robinet à mon fils. 


Ci après les extraits du Printemps de Bourges :

1er extrait Vidéo : "Peter" (répétition)  :
video video
 "Breathless" , Serge Gainsbourg rejoint Viktor sur scène !

 
Septembre 1988 : Gainsbourg signe les paroles d'Amour puissance six , un exercice en "X" comme il les affectionne... Le titre figure sur les albums de Viktor diffusés en 1989 : "Hot & Soul" et "Club Désert" , ainsi que sur de nombreux best of et compilations. 





Pour la promo de ce premier extrait, un superbe collector en format pochette 45 tours dans lequel on retrouve le CD single (3 titres : Amour Puissance 6*, version longue et Amour Puissance 6 version instrumentale club, et "La cité"). *A noter la présence de David Linx aux choeurs 
Amour Puissance Six, Viktor Lazlo chez Ardisson



 Retrouvez cette chanson sur les albums " Club Désert " et "Hot & Soul" :

 disponibles sur les plateformes itunes, fnac et en cd chez amazon









Viktor reprendra également à la télévision française deux des créations les plus connues de notre gainsbarre :
En octobre 1990, elle chante "les dessous chics" sur France 3, émission "Les grands" consacrée  à Serge Gainsbourg, et avec son ami Alain Chamfort pour l'émission "Taratata" pour   le duo hommage " La javanaise " (lien video)

mardi 3 juin 2014

Viktor, radieuse aux "Molières" 2014


Viktor Lazlo radieuse au bras de Francis Lombrail hier soir lors de la cérémonie des Molières aux Folies Bergères.


    

Le théâtre Hebertot était à l’honneur hier soir avec son directeur Francis Lombrail, le compagnon de Viktor. 
Pas moins de 4 Molières ont été décernés à des acteurs ou des pièces du Théâtre Hébertot :



 
Le "Molière du théâtre privé" a été attribué à la pièce "Le Père" de Florian Zeller, mise en scène de Ladislas Chollat.

"Molière du Comédien" dans un spectacle de théâtre privé
Lauréat : Robert Hirsch dans "Le Père" de Florian Zeller, mise en scène Ladislas Chollat.


"Molière de la Comédienne" dans un spectacle de théâtre privé
Lauréate : Isabelle Gélinas dans "Le Père" de Florian Zeller, mise en scène Ladislas Chollat.




"Molière Seul(e) en scène"
Lauréat : Grégory Gadebois dans "Des Fleurs pour Algernon" de Daniel Keyes, mise en scène Anne Kessler.


Et prochainement "Les Cartes du Pouvoir" à partir du 29 août