samedi 14 mars 2015

Unser mann : "Y a pas d'amour..."




En 1996 Viktor joue dans le téléfilm allemand "Unser mann " de Rainer Bär, l'épisode s'appellera "Das Siegel des Todes" (Le sceau de la mort). 
Viktor a déjà beaucoup de succès en Allemagne . 
Tout en menant l'enquête, on la retrouve à plusieurs reprises en train d'interpréter la superbe chanson 
"Y a pas d'amour" (disponible sur "Verso"), version française de "Thou shalt not" (disponible sur "Back to Front").


Le blog est particulièrement heureux de vous faire découvrir cette magnifique chanson grâce à ce montage vidéo, issu d'extraits de ce téléfilm jamais diffusé en France.  

(texte de Viktor Lazlo)
Léger pressé
aussitôt envolé, sitôt dégagé
il passe tout près
ne se pose jamais

Si loin si proche
un souffle d'alizés, des miroirs plein les yeux
il glisse sur son corps comme un mât dévoilé

Elle serre un peu l'étreinte
de peur qu'il ne s'échappe
il ne promet rien, ne prendra rien
ne donnera rien

Y a pas d'amour
y a que des preuves d'amour
des preuves toujours
y a pas vraiment d'amour
y a que du sentiment
du vent du vent
sauve-toi mon ange
sauve-toi la vie
on s'en tire à bon compte tu sais
on est passé juste à côté

et là-haut sur les cimes 
des histoires sans fin
de tous ces petits riens
il laissera quelques rimes
qu'elle relira demain

La version "Thou Shalt Not" est disponible sur la version anglaise de Verso : Back to Front. Ces deux albums de 1996 marquent un tournant important dans la carrière de Viktor. Eric Clermontet (producteur d'Alain Bashung) parviendra à synthétiser, voire à densifier la cool énergie de Viktor ; il lui produira cet album remarquable de New-Jack pop, teinté de soul, acid-jazz et de hip-hop. Sly et Robbie, les deux génies du "black-rythmn" ont participé à l'album, tout comme André Manoukian ("Babe", "Ces Rêves, "Gardez-moi", "C'est quoi un homme"), et Patrice Guirao-Art Mengo ("Je te connais", "le Non Voyage").