samedi 6 juin 2015

Khalil Chahine et Viktor Lazlo, passions communes...

Viktor Lazlo et le jazz, c’est une grande histoire d’amour. Elle a toujours su s’entourer des plus grands noms du jazz européens dont  Michel Bisceglia, David Linx, Olivier Louvel, Nicolas Kummert  pour n’en citer que quelques uns. 

Ces jazzmen musiciens et producteurs ont jalonné la carrière de Viktor qui la sollicitent régulièrement afin qu'elle appose sa voix sur leurs compositions.
Parmi ses collaborations particulièrement notables, portons un regard particulier aujourd’hui sur Khalil Chahine , le fameux guitariste et compositeur de jazz français d'origine égyptienne.
 




 


Une de leur première création apparaît sur l’album 
« Mes Poisons Délicieux » (produit par Bernard Lavilliers en 1991) au travers du sublissime «  Clair Obscur ». Paroles françaises écrites par Françoise Hardy , version anglaise « Light and Dark » écrite par Viktor.








Khalil Chahine  produit
« The Dream is our hands » (David Linx participe à l’écriture de la musique) , le single que Viktor  enregistre en 1993 pour et à l’occasion de la sortie de «  The Very best of Viktor Lazlo : Sweet, Soft & Lazy ».








 
En 1994 il compose et enregistre son album 
« Hekma » sur lequel figure « La Mort du Roi » auquel Viktor Lazlo prête la sensualité de sa voix.

 

Nous vous proposons de découvrir ce titre envoûtant ; succombez à leur rencontre artistique grâce au nouveau montage du blog

 



De 1989 à ce jour, Khalil Chaine poursuit sa carrière et se produit sur de nombreuses scènes avec son quintet. Il a sorti plus de 10 albums et composé la musique des films suivants :
    1990 : Le Bal du gouverneur de Marie-France Pisier
    1993 : Émilie Muller de Yvon Marciano
    1996 : Fallait pas !... de Gérard Jugnot
    1999 : Vénus Beauté de Tonie Marshall
    2000 : Meilleur espoir féminin de Gérard Jugnot
    2002 : Monsieur Batignole de Gérard Jugnot
    2004 : Mariage mixte d'Alexandre Arcady
    2008 : Ndjamena City