dimanche 31 juillet 2016

Embarquement immédiat : partez en voyage avec Viktor Lazlo


 
Cet été, partez en voyage avec Viktor Lazlo. Départ : l'Italie ; plus exactement en Sicile ; à Syracuse précisément où le voyage débute.
Etes-vous prêt(s) à embarquer ? 
Notre voyage débute donc à Syracuse, terre des merveilles. Le ciel, le soleil et la mer l’entourent avec leur éclat.
Un voyage dans ce coin de la Sicile réveille des sentiments profonds, comme franchir les limites de temps et revenir des millénaires en arrière.
C'est ce que vous ressentez dans les rues de Syracuse, où les précieux témoignages évoquent la splendeur de la Grèce Antique. 
Et comment ne pas être nostalgique en quittant les joyaux  de la méditerranée et les autres paysages et merveilleux sites évoqués dans la chanson ?

C'est ce qu'évoque la magnifique chanson composée en 1962 par Henri Salvador (texte de Bernard Dimey). Ce grand classique de la chanson française a été interprété par de nombreux artistes (Henri Salvador bien sûr, Jean Sablon, Yves Montand, le groupe Pink Martini, et même Iggy Pop pour n'en citer que quelques uns) mais c'est la version de Viktor Lazlo qui retient toute notre attention de part les couleurs tendres et chaleureuses qu'elle nous offre lorsqu'elle la chante. Intemporel.
Elle enregistre la chanson en 1990 qui apparait sur les compilations : 
"Sweet,Soft & Lazy" , "Exclusive Collections" et "Classic Songs".
 

Le nouveau montage du blog :



Et enfin, en duo exceptionnel avec le grand Henri Salvador

J'aimerais tant voir Syracuse
L'île de Pâques et Kairouan
Et les grands oiseaux qui s'amusent
A glisser l'aile sous le vent

Voir les jardins de Babylone
Et le palais du Grand Lama
Rêver des amants de Vérone
Au sommet du Fuji Yama

Voir le pays du matin calme
Aller pêcher au cormoran
Et m'enivrer de vin de palme
En écoutant chanter le vent

Avant que ma jeunesse s'use
Et que mes printemps soient partis
J'aimerais tant voir Syracuse  
Pour m'en souvenir à Paris