jeudi 8 février 2018

"Les Passagers du Siècle" ; dans les meilleures librairies

"Les Passagers du Siècle" (éditions Grasset), le 4ème roman de Viktor  est disponible dans les meilleures librairies depuis le 10 janvier et sur les sites marchands.



"Mon nouveau roman, vient des colères nées d'évènements que j'ai vécus".

Viktor Lazlo embarque en effet ses héros dans une double expérience de l'horreur, abordant à la fois la traite négrière et la Shoah, sans que ses personnages ne renoncent jamais à leur soif de liberté.
 
 
 



" Je porte dans mon ADN l'histoire de l'esclavage". 
C'est directement dans sa famille, que la chanteuse a puisé son inspiration pour son quatrième roman : "C'est quand même un peu de mon histoire", explique-t-elle à une journaliste de Sud Presse. Je porte dans mon ADN l'histoire de l'esclavage. Mon arrière grand-mère était esclave. Et la Mémoire de la Shoah, elle m'a été apportée par la littérature (...). J'avais 10 ans et j'ai commencé à faire des cauchemars ou j'étais poursuivie par les nazis...Puis, à l'ULB, j'ai beaucoup d'amis juifs polonais. Plus que de mémoire "rapportée". Je crois qu'on peut parlée de mémoire fantasmée.

Avec les "Passagers du Siècle" qui mêle ces deux tragédies, Viktor Lazlo annonce clairement son intention  : "couper court à toute tentative de "concurrence mémorielle" entre la Shoah et l'esclavage et démontrer qu'il n'en existe " pas une plus cruelle que l'autre dans le sadisme des tortionnaires". Propos recueillis pour La Deux.

A suivre...