samedi 11 avril 2015

Lazlo & Chamfort : Les beaux moments

Notre grand artiste Alain Chamfort vient de sortir son 12ème opus, sobrement intitulé "Alain Chamfort". Il marque son retour après son album de reprises-duos "Elles&Lui" paru en 2012 et son superbe "Une vie Saint-Laurent" disponible depuis 2010.
Et si nous remontions quelque peu le temps...

En 1983 , le réalisateur Jean-Pierre Mocky sollicite Alain Chamfort pour la composition de la musique de son prochain film "A mort l'arbitre". Il écrit la chanson générique "Backdoor Man". Il lui faut une voix féminine pour interpréter ce slow langoureux aux accents très jazzy fifties. Le texte écrit en anglais par Boris Bergman réduit le nombre de chanteuses françaises capables de chanter du jazz. Mais Alain a rencontré sur un plateau télé en Belgique, une certaine Viktor : il tombe rapidement sous le charme de la jeune chanteuse. Elle possède la voix et le glamour nécessaires pour sublimer la chanson. 
Le 6 janvier 1983 Alain appelle Viktor.
1984 : "Backdoor Man" sort enfin en 45 tours : c'est le premier disque officiel de Viktor. La carrière de Viktor est lancée.
 






Une grande amitié s'est nouée entre Viktor et Alain. Alain Chamfort prépare une tournée et s'installe sur la scène de l'Olympia il lui faut deux choristes Viktor Lazlo en fera donc partie.






Quelques années passent... Ils se croisent, se recroisent, chacun d'entre eux ayant un regard tendre et attentif et respectueux sur leur productions respectives. Depuis 1984 Viktor a parcouru un beau chemin, elle est connue et reconnue. 

Serge Gainsbourg, Alain Chamfort et Viktor Lazlo : musiques et amitiés 

Depuis 1977 Alain collabore avec Serge Gainsbourg et ce jusqu'en 1981. Viktor Lazlo devra "attendre" 1989 pour travailler avec Serge, ce sera le sexy-funk  "Amour Puissance X". 




Viktor, et Serge Gainsbourg
Serge ira jusqu'à la filmer à l'occasion du Printemps de Bourges en 1987 et montera sur scène avec elle alors qu'elle chante "Breathless". Et en 1989 c'est donc "Amour Puissance X"...






C'est tout naturellement que Viktor et Alain retrouveront cette belle complicité  sur le plateau de Taratata pour un hommage à Gainsbourg : "La Javanaise" : seul duo chanté par nos deux artistes. Tendresse assurée.



L'extrait vidéo :

L'interview :




Backdoor Man : musique et production par Alain Chamfort, paroles de Boris Bergman

Backdoor man
Oh don’t you leave me Backdoor man For if you leave me I’ll get in A New York state of mind
Backdoor man Stay ‘till the morning Turn to low
I’ll spend them showing, before dawn We gotta lot of time They say
I don’t care ‘bout what they say
You know minds
They knew enough ‘bout my arms
The moon is like a flashlight
When you’re blending with the night Backdoor man Oh don’t you leave me I’ll feel down I’ll be daydreamin’ Praying hard You were back in no time
Backdoor man
When the game’s over When we’re through You’ll run for cover Here they come
The new york state of mind They say
I don’t care ‘bout what they say
You know minds
They knew enough ‘bout my arms
The moon is like a flashlight
When you’re blending with the night

Backdoor man
Oh don’t you leave me Backdoor man For if you leave me I’ll get in A New York state of mind

Backdoor man


Et tout récemment, vendredi 10 avril, " La Belle et le Dandy" se sont retrouvés sur le même plateau pour l'enregistrement de l'émission anniversaire du top 50 qui sera diffusée prochainement sur M6